Forteresse de Hwaseong de Suwon

Construite en signe de dévotion filiale et fortement endommagée durant la période coloniale au début du XXe siècle, puis pendant la guerre de Corée, cette forteresse est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa restauration, commencée dans les années 1970, est quasiment achevée. Des archives détaillées de 1801 ont permis la reconstruction fidèle du rempart long de 5,52 km et du Hwaseong Haenggung (palais qui accueillait le roi durant ses séjours à Suwon). Une promenade le long du rempart passe par trois portes majestueuses.

Construite en signe de dévotion filiale et fortement endommagée durant la période coloniale au début du XXe siècle, puis pendant la guerre de Corée, cette forteresse est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa restauration, commencée dans les années 1970, est quasiment achevée. Des archives détaillées de 1801 ont permis la reconstruction fidèle du rempart long de 5,52 km et du Hwaseong Haenggung (palais qui accueillait le roi durant ses séjours à Suwon). Une promenade le long du rempart passe par trois portes majestueuses.