Grenade (Espagne)

Pendant la domination arabe, Grenade fut la ville la plus brillante de la péninsule Ibérique. Elle rassemble aujourd’hui encore les plus beaux témoignages de la culture musulmane en Europe, dont le somptueux palais de l’Alhambra.

Ce chef-d’œuvre de l’architecture islamique émerveille tous les visiteurs. Ses patios et ses jardins ont suscité une abondante littérature, mais la réalité surpasse toutes les tentatives de description. Les pièces du palais entourent le Patio de los Leones (cour des Lions), emblématique de l’Alhambra. Au centre de cette cour se dresse une fontaine où l’eau jaillit de la gueule de douze lions. Du haut des tours de la citadelle, l’Alcazaba (XIe-XIIIe siècle), la vue sur Grenade est superbe. Le Generalife, de superbes et paisibles jardins face à l’Alhambra, servait de palais d’été aux souverains musulmans.

Adossée aux contreforts de la Sierra Nevada, la ville elle-même vaut qu’on s’y attarde. Vous prendrez plaisir à déambuler dans les ruelles de l’Albaicín, l’ancien quartier musulman, ou autour de la Plaza Bib-Rambla. Arrêtez-vous au passage à la Casa de Castril (le Musée archéologique) et aux Baños Árabes (bains arabes). Les Rois Catholiques Ferdinand II et Isabelle reposent dans la Capilla Real (chapelle royale). À côté se dresse la cathédrale du début du XVIe siècle.