La DMZ (Corée du Sud)

Appelée zone démilitarisée, cette zone tampon entre les deux Corées, fortement minée et gardée, de 4 km de large sur 250 km de long, n’a rien de pacifique. Symbole durable de la guerre froide, la frontière est devenue une attraction touristique surréaliste. La tension est particulièrement palpable dans la Joint Security Area (JSA), un secteur neutre construit après l’armistice de 1953 pour accueillir les pourparlers de paix ; il ne peut se visiter qu’en circuit organisé. Sept points d’observation le long de la DMZ permettent aux visiteurs de plonger le regard dans le Nord secret.

Appelée zone démilitarisée, cette zone tampon entre les deux Corées, fortement minée et gardée, de 4 km de large sur 250 km de long, n’a rien de pacifique. Symbole durable de la guerre froide, la frontière est devenue une attraction touristique surréaliste. La tension est particulièrement palpable dans la Joint Security Area (JSA), un secteur neutre construit après l’armistice de 1953 pour accueillir les pourparlers de paix ; il ne peut se visiter qu’en circuit organisé. Sept points d’observation le long de la DMZ permettent aux visiteurs de plonger le regard dans le Nord secret.