Liffey Valley, Tasmanie (Australie)

Les Aborigènes appelaient les falaises de Drys Bluff « Taytikitikheeker » et la Liffey River, « Tellerpanger ». Les falaises se dressent à environ 1 000 m. Dans la rivière vivent des ornithorynques, des blackfish (Gadopsis) et des gallinules de Tasmanie. Un faucon pèlerin niche dans la paroi rocheuse et, au sommet, un mur de pierres marque l’emplacement d’une ancienne hutte de trappeur. En hiver, les fermes se transforment en patinoire, les wallabies arpentent les alpages enneigés et les lotus terrestres attendent de fleurir.

Les Aborigènes appelaient les falaises de Drys Bluff « Taytikitikheeker » et la Liffey River, « Tellerpanger ». Les falaises se dressent à environ 1 000 m. Dans la rivière vivent des ornithorynques, des blackfish (Gadopsis) et des gallinules de Tasmanie. Un faucon pèlerin niche dans la paroi rocheuse et, au sommet, un mur de pierres marque l’emplacement d’une ancienne hutte de trappeur. En hiver, les fermes se transforment en patinoire, les wallabies arpentent les alpages enneigés et les lotus terrestres attendent de fleurir.