Madrid (Espagne)

La capitale espagnole ne possède peut-être pas le patrimoine architectural de Barcelone, mais elle compense ce manque par des musées exceptionnels, de jolis parcs et une vie nocturne trépidante.

Pour une première prise de contact avec la ville, rendez-vous directement à la Puerta del Sol. Cet énorme place animée 24 heures sur 24 et traversée de nombreuses lignes de bus n’a rien d’exceptionnel, mais on ne fait pas plus central. La partie touristique s’étend entre le Campo del Moro, au nord, et le Parque del Buen Retiro, à l’est. Si la Gran Vía est l’artère la plus animée de la ville, la magnifique Plaza Mayor forme le véritable cœur de Madrid.

Ne manquez pas l’un des plus grands musées du monde, le Prado, consacré surtout à la peinture espagnole, flamande et italienne du XVe au XIXe siècle. Il conserve notamment des chefs-d’œuvre de Goya et de Vélasquez. La collection du musée Thyssen-Bornemisza est tout aussi passionnante. Elle regroupe des œuvres d’artistes aussi divers que Titien et Jackson Pollock. Le centro de Arte Reina Sofía est une exceptionnelle collection d’art moderne et contemporain où l’on peut admirer le Guernica de Picasso. Le musée de la Sculpture abstraite, en plein air, est une belle exposition d’œuvres de sculpteurs espagnols, dont Chillida et Miró. Près de tous ces musées, le jardin botanique royal offre un cadre enchanteur et très reposant.

La décoration intérieure du somptueux Palais royal est impressionnante, avec une profusion de peintures et de lambris dorés, du sol au plafond. Commencée dans les années 1880, la vaste Catedral de Nuestra Señora de la Almudena, assez austère, n’a ouvert ses portes aux fidèles qu’en 1993.

Les arènes de Madrid, la Plaza de Toros Monumental de las Ventas, sont immenses. Les aficionados (et les curieux) pourront y assister à d’excellentes corridas. Les fans du ballon rond ne seront pas déçus par les matchs du Real Madrid ou de l’Atlético de Madrid. Si vous êtes à Madrid un dimanche matin, il faut absolument aller faire un tour à l’immense marché aux puces d’El Rastro, où les Madrilènes viennent nombreux pour essayer de dénicher la perle rare.

Se loger ne pose jamais de difficulté à Madrid. En été, la ville se vide de ses habitants en raison des températures très élevées et l’on a alors aucun mal à obtenir des prix avantageux. Le reste de l’année, si vous restez quelques temps, vous pouvez essayer de négocier les prix. Les meilleurs quartiers sont Los Austrias, Sol et Huertas, à proximité des restaurants, des commerces et des lieux de sorties.

La capitale espagnole ne possède peut-être pas le patrimoine architectural de Barcelone, mais elle compense ce manque par des musées exceptionnels, de jolis parcs et une vie nocturne trépidante.

Pour une première prise de contact avec la ville, rendez-vous directement à la Puerta del Sol. Cet énorme place animée 24 heures sur 24 et traversée de nombreuses lignes de bus n’a rien d’exceptionnel, mais on ne fait pas plus central. La partie touristique s’étend entre le Campo del Moro, au nord, et le Parque del Buen Retiro, à l’est. Si la Gran Vía est l’artère la plus animée de la ville, la magnifique Plaza Mayor forme le véritable cœur de Madrid.

Ne manquez pas l’un des plus grands musées du monde, le Prado, consacré surtout à la peinture espagnole, flamande et italienne du XVe au XIXe siècle. Il conserve notamment des chefs-d’œuvre de Goya et de Vélasquez. La collection du musée Thyssen-Bornemisza est tout aussi passionnante. Elle regroupe des œuvres d’artistes aussi divers que Titien et Jackson Pollock. Le centro de Arte Reina Sofía est une exceptionnelle collection d’art moderne et contemporain où l’on peut admirer le Guernica de Picasso. Le musée de la Sculpture abstraite, en plein air, est une belle exposition d’œuvres de sculpteurs espagnols, dont Chillida et Miró. Près de tous ces musées, le jardin botanique royal offre un cadre enchanteur et très reposant.

La décoration intérieure du somptueux Palais royal est impressionnante, avec une profusion de peintures et de lambris dorés, du sol au plafond. Commencée dans les années 1880, la vaste Catedral de Nuestra Señora de la Almudena, assez austère, n’a ouvert ses portes aux fidèles qu’en 1993.

Les arènes de Madrid, la Plaza de Toros Monumental de las Ventas, sont immenses. Les aficionados (et les curieux) pourront y assister à d’excellentes corridas. Les fans du ballon rond ne seront pas déçus par les matchs du Real Madrid ou de l’Atlético de Madrid. Si vous êtes à Madrid un dimanche matin, il faut absolument aller faire un tour à l’immense marché aux puces d’El Rastro, où les Madrilènes viennent nombreux pour essayer de dénicher la perle rare.

Se loger ne pose jamais de difficulté à Madrid. En été, la ville se vide de ses habitants en raison des températures très élevées et l’on a alors aucun mal à obtenir des prix avantageux. Le reste de l’année, si vous restez quelques temps, vous pouvez essayer de négocier les prix. Les meilleurs quartiers sont Los Austrias, Sol et Huertas, à proximité des restaurants, des commerces et des lieux de sorties.